Mots-clés

Ce roman paru en 2010 aborde un thème devenu très banal, le récit post-apocalyptique de survie en territoire zombie, en choisissant un angle très original. Dans la plupart des romans sur ce sujet, les personnages doivent apprendre à survivre après avoir perdu leurs proches et tous les signes de civilisation qu’ils connaissaient, en reconstruisant un nouveau rapport au monde et aux autres, tant bien que mal. Mais ici, alors que la zombification a commencé il y a 25 ans déjà, Temple n’a que 15 ans, elle n’a pas connu l’ancien monde mais fait partie des « zombie-natives », pour qui le monde a toujours été apocalyptique et la civilisation toujours à l’état d’ébauche.

Couverture de l’édition Folio SF

Le monde n’est même pas fracturé entre le camp des humains et celui des zombies, car elle perçoit ces derniers, surnommés « les limaces », comme des éléments naturels du décor, ils ne posent pas de problème en eux-même, et Temple admire même cet élan vital qui les anime toujours quel que soit leur état de putréfaction. Le problème dans ce monde, ce sont les hommes qui s’entre-tuent pour entretenir des valeurs passées, qui n’ont pas vraiment de sens pour elle. Au milieu du roman, elle se cache dans la demeure d’une ancienne famille aristocratique qui tente de préserver ses idéaux au mépris de la réalité environnante. Certes Temple a entendu parler de l’ancien monde, comme de la beauté des chutes du Niagara qu’elle rêverait de contempler un jour, mais dans le fond elle ne peut regretter ce qu’elle n’a jamais connu. Toute son énergie est consacrée à survivre, toujours sur la route, se méfiant des hommes qui tentent régulièrement de la violer ou de se venger d’elle.

L’écriture du roman est très poétique et décrit souvent la nature comme si elle était surnaturelle, au regard de l’humanité en décomposition, Temple cherche de la beauté dans des poches de nature qui n’ont pas encore été infestées. Si certains rebondissements de sa traversée peuvent parfois sembler attendus, ce roman se distingue néanmoins par son angle de vue original et fécond.

Chroniqué dans le cadre du challenge Zombies

Publicités